Union pour l’enfance

Protéger l’enfant, faire éclore l’adulte.

Faire éclore l’adulte

Accompagner et former les jeunes jusqu’à l’autonomie

Un enfant est un adulte en devenir. A ce titre, en tant qu’association de protection de l’enfance, nous devons, avec eux, envisager leur avenir, social comme professionnel. Nous devons les préparer à être acteurs de la société de demain, en leur offrant notamment la possibilité d’apprendre un métier et ainsi d’être autonome. 

Pour garantir l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes, les équipes éducatives tentent de favoriser les apprentissages et la transmission de savoirs, savoir-faire et de savoir-être. Si pour les premières années de l’enfant nous nous attachons surtout à accompagner son développement tout en assurant un soutien à la scolarisation et le lien avec l’école, très vite l’équipe éducative doit travailler avec le jeune son orientation, l’accès à la formation et l’accompagnement vers l’emploi.

Nous considérons que les apprentissages reposent à la fois sur des dimensions affectives, sociales et économiques et peuvent être décomposés en 3 niveaux :

  • Niveau affectif et émotionnel : nécessite de dénouer les liens de dépendance vis-à-vis de la figure d’attachement
  • Niveau fonctionnel ou instrumental : acquérir les habiletés suffisantes pour répondre à ses propres besoins
  • Niveau cognitif ou attitudinal : capacité de penser et prendre ses propres décisions

Pour que les apprentissages puissent garantir l’avancement du processus d’autonomie, notre accompagnement doit nécessairement prendre en compte certaines contraintes spécifiques liées à la fois aux parcours de vie des jeunes et au fonctionnement de l’Aide Sociale à l’Enfance. Ces dernières années, les difficultés pour obtenir des contrats jeunes majeurs et leur courte durée dans le temps ont obligé les professionnels en protection de l’enfance à rendre les jeunes autonomes très rapidement. Tous les établissements doivent de plus composer avec la difficulté pour certains jeunes à se mobiliser du fait des difficultés de leur parcours de vie qui rendent parfois les apprentissages compliqués.

Conscients des contraintes que rencontrent ces jeunes et au vu des difficultés d’insertion que nous constatons à l’échelle nationale, nous avons souhaité renforcer nos actions de prévention et de prise en compte des situations de décrochage scolaire ou de rupture dans le parcours d’insertion. Parce que notre volonté nous pousse à nous fonder sur les souhaits et la parole des jeunes en premier lieu, nous développons des programmes leur permettant de gagner en estime de soi et en confiance en soi. Ainsi, les jeunes peuvent ensuite formuler plus facilement des choix concernant leur orientation et (re)trouver l’envie et la force de se mobiliser et s’investir dans les apprentissages. Et puisque la pédagogie mise en place dans les formations classiques n’est pas toujours adaptée à leurs problématiques, nous développons également des formations spécifiques et diplômantes couplées à un accompagnement social.

Notre école de production Agapè Anjou

© labélisée par la Fédération Nationale des écoles de production (FNEP)

Depuis sa création en 2016, notre école de production Agapè Anjou a diplômé 41 jeunes aux métiers de la restauration (CAP) et permis à 50 jeunes au total de trouver un travail.

Notre démarche dite “AGAPE” permet l’insertion de jeunes en difficulté en utilisant deux leviers : l’apprentissage d’un métier noble et l’expérience en situation réelle pour acquérir fierté et confiance en soi.

En tenant compte de l’environnement dans lequel ces jeunes évoluent, de leurs ressources et de leurs aspirations, Agapè Anjou déploie un programme de formation sur-mesure aux métiers de la restauration. 

Il est proposé une préparation aux examens CAP CuisineCAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant et CAP Production et service en restauration (rapide, collective, etc.). Parallèlement, il est dispensé un accompagnement social pour consolider le savoir-être des futurs employés.

Un Centre de formation professionnelle

© Dispositif d'Éducation et de Formation pour l’Insertion des jeunes dans la Société (DEFIS)

  • Le dispositif DEFIS, créé au sein de notre établissement des Deux-Sèvres – UPE 79 – accueille des jeunes pour travailler leur insertion professionnelle avec pour appui la pédagogie Agapè, pédagogie d’apprentissage et de développement de compétences professionnelles qualifiantes.
  • Pour mener à bien cette mission d’insertion à la fois sociale et professionnelle, l’UPE 79 a imaginé une structure dédiée offrant aux jeunes la possibilité de choisir entre deux formations. Agri-Prestations et Agapè-Prestations forment respectivement aux métiers verts (CAP ouvrier du paysage) et aux métiers de bouche (CAP Service en salle, Cuisinier et Pâtissier).
  • Les financements du dispositif émanent à la fois des résultats dégagés par la vente de produits et de services via les ateliers professionnels ainsi que des subventions accordées par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).
  • Six missions sont conduites simultanément par les professionnels : accompagnement du jeune dans son développement; accueil et hébergement du jeune; offre d’une formation qualifiante voire diplômante; mise en condition réelle de travail ; apprentissage de l’autonomie et vie en appartement; mise à disposition en entreprise.
  • Ce dispositif expérimental a l’avantage de mettre à la disposition des apprenants un lieu de production ouvert à la clientèle, leur permettant ainsi de mettre à l’épreuve leurs qualités relationnelles et d’exercer en contexte réel.
  • La première année de stage privilégie l’apprentissage de savoir-faire et savoir-être avec le développement de compétences professionnelles. La deuxième année, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, se compose de cours en Centre de Formation des Apprentis (CFA) ou Maison Familiale Rurale (MFR) auxquels s’ajoutent des périodes dédiées à la production au sein de DEFIS. La troisième et dernière année, quant à elle, mêle théorie et pratique selon une approche radicalement tournée vers l’extérieur par la mise à disposition de nos jeunes dans des établissements privés de droit commun.

Parcours pour la vie

© dispositif créé en interne par notre service Qualité

  • Le parcours pour la vie est un programme permettant à des jeunes de 15 à 18 ans, issus de la protection de l’enfance, de se révéler et de trouver plus facilement leur voie grâce à des ateliers et des activités organisées lors de diverses sessions en weekend ou lors de séjours, le tout réparti sur 2 ans dans des lieux différents.
  • Le travail mené permet aux jeunes de grandir en autonomie cognitive, affective et émotionnelle. Ces objectifs sont travaillés au travers d’ateliers de développement personnel animés par des intervenants experts, d’activités de loisirs permettant la cohésion du groupe et par la réalisation d’un projet solidaire sur la fin du parcours.
  • Le parcours est encadré par des professionnels de protection de l’enfance ainsi que par des bénévoles et divers intervenants pour permettre d’apporter un regard et une approche différente dans l’animation.
Jeunes du parcours pour la vie en 2021
ils s’engagent à nos côtés

Nos mécènes